Résilier son assurance auto en cas d’augmentation de prime : comment procéder ?

Face à une augmentation de prime d’assurance auto, il est normal de se demander si l’on peut résilier son contrat et comment s’y prendre. Cet article vous guide pas à pas dans cette démarche et vous informe sur vos droits et les démarches à suivre pour résilier votre assurance auto en cas d’augmentation de prime.

Comprendre les raisons de l’augmentation de la prime d’assurance

Avant de résilier votre contrat d’assurance auto, il est important de comprendre les raisons qui ont conduit à l’augmentation de votre prime. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette hausse :

  • La majoration suite à un sinistre : après un accident responsable, votre assureur peut décider d’augmenter votre prime pour couvrir le risque accru lié à votre profil.
  • L’inflation : chaque année, les assureurs révisent leurs tarifs pour prendre en compte l’évolution des coûts liés aux sinistres (réparations, indemnisations…).
  • Le changement de situation personnelle : un déménagement, un changement de véhicule ou d’utilisation (usage professionnel par exemple) peuvent entraîner une augmentation de la prime.

Vérifier si l’augmentation est justifiée

Pour savoir si l’augmentation de votre prime d’assurance auto est justifiée, commencez par consulter les conditions générales de votre contrat. Celles-ci précisent les motifs pouvant entraîner une hausse de la prime et les modalités de révision des tarifs.

Si l’augmentation est conforme aux conditions générales, il est alors possible de résilier votre contrat selon les règles prévues par la loi. Si l’augmentation n’est pas justifiée, vous pouvez contester cette hausse auprès de votre assureur et demander sa suppression ou sa réduction.

A lire également  Porter plainte contre l'État : comment, pourquoi et quelles conséquences ?

Les cas de résiliation possible en cas d’augmentation de prime

Plusieurs situations permettent de résilier son contrat d’assurance auto en cas d’augmentation de prime :

  • La hausse non justifiée : si vous estimez que l’augmentation n’est pas conforme au contrat, vous pouvez résilier votre assurance auto dans un délai de 30 jours à compter de la notification de la hausse. Vous devrez alors envoyer un courrier recommandé avec accusé réception à votre assureur en indiquant les motifs de contestation.
  • La loi Hamon : depuis le 1er janvier 2015, la loi Hamon permet aux assurés de résilier leur assurance auto à tout moment, sans frais ni pénalités, après un an d’engagement. Cette faculté s’applique également en cas d’augmentation injustifiée ou disproportionnée de la prime.
  • L’article L113-12 du Code des assurances : cet article stipule que l’assureur doit informer son client au moins deux mois avant la date anniversaire du contrat pour lui signaler une augmentation de prime. Si cette information n’a pas été transmise dans les délais, l’assuré peut résilier son contrat sans pénalités.

Les démarches pour résilier son assurance auto en cas d’augmentation de prime

Voici les étapes à suivre pour résilier votre assurance auto :

  1. Vérifier les conditions générales du contrat : assurez-vous que l’augmentation de la prime est justifiée ou non, et si vous êtes éligible à la résiliation.
  2. Comparer les offres d’assurance : avant de résilier, il est conseillé de comparer les offres d’assurance auto disponibles sur le marché pour trouver un contrat plus avantageux.
  3. Envoyer un courrier recommandé avec accusé réception : informez votre assureur de votre volonté de résilier le contrat en respectant les délais et les modalités prévues par la loi ou les conditions générales.
  4. Souscrire un nouveau contrat : une fois que vous avez reçu l’accusé réception de votre courrier, vous pouvez souscrire un nouveau contrat d’assurance auto auprès d’un autre assureur.
A lire également  Les différents statuts d'entreprise individuelle : un éclairage juridique

En résumé, face à une augmentation de prime d’assurance auto, il est important de vérifier si celle-ci est justifiée et conforme au contrat. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez contester la hausse et/ou résilier votre assurance en respectant certaines règles et délais. Pensez également à comparer les offres du marché pour trouver une assurance auto plus adaptée à vos besoins et à votre budget.